www.SaintEtiennedeTinee.Com

 

Portail sur Saint Etienne - Auron

 

 

Saint Etienne de Tinée

 

 le clocher de Saint Etienne de Tinée

COUP DE COEUR - ARCHIVES -

 

 

Accueil

 ******************************




Maman, papa, mamies, papys... dites-vous SOUVENT entre vous,
aux enfants et petits-enfants :
à chacune et chacun, je t'aime... 

Et vous petits-enfants, filles et fils, dites-vous SOUVENT entre vous
et à chacun de vos parents et grands-parents :
je t'aime...

Un rêve… où :

Tous les jeunes gens trouvent chaussures à leurs pieds.

Tous les enfants naissent à terme et donnent de la joie autour d’eux.

Dans chaque foyer, l’amour parental et surtout l’amour conjugal

rendent heureux les petits et les grands ;

Leur réciproque amour et leur dévouement font boule de neige ;

Chacun grandit en âge et en sagesse.

Les enfants de tous pays (rouges, noirs, jaunes…et blancs) sont les héritiers

du même Dieu

La religion relie les êtres entre eux, la Terre et le Ciel, le possible et l’impossible,

le naturel et le surnaturel, l’eau et le feu pour un monde encore plus merveilleux.

Chacun d’entre nous a un emploi adapté ;

Chacun est à sa place dans le meilleur des mondes ;

L’enthousiasme à la maison et au travail apporte à tous le réconfort et la santé.

La Recherche et l’Enseignement représentent les deux mamelles

de la Connaissance (le progrès qui en découle permet la promotion

de l’homme dans tous les domaines) ;

Les maladies et les souffrances de toutes sortes n’existent plus ;

Le mot pauvreté ne s’énonce plus.

L’entente cordiale et la sérénité règnent ;

Les séparations, les conflits, le terrorisme et les guerres ne signifient plus rien ;

Les personnes circulent librement et en confiance partout ;

Le soleil brille pour tout le monde ; Seul, à deux ou plusieurs promènent

le long des plages et se baladent en montagne avec plaisir.

Le bien-être existe vraiment ;

La formule tous pour un et chacun pour tous cohabite réellement avec

la devise Liberté, Egalité, Fraternité.

Le couple et la famille, avec de l’attention, du respect, de la communication,

de la patience, de l’admiration et de la tendresse, durent éternellement ;

Au quotidien, le couple (l’un donnant du bonheur à l’autre et réciproquement)

et les enfants assument en harmonie les tâches ménagères ;

Les tensions et les querelles meurent aussitôt l’orage passé grâce

au dialogue et au compromis ;

L’amour des enfants compte énormément mais l’amour premier, fondamental,

est celui du couple (l’un en vers l’autre) en toute circonstance ;

Les parents et beaux- parents répondent présents mais ne s’immiscent

pas chez leurs enfants ;

La famille, socle naturel de notre société permet de structurer au mieux

ses enfants, en donnant les repères Féminin et Masculin nécessaires

aux générations, tout en reconnaissant celles et ceux qui sont différents.

Dans le travail, la compétition existe avec bon sens et reconnaissance

(une place à chacun et chacun à sa place) ;

Les jeunes comprennent que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt

et qui bossent.

La politique n’est pas un machin à détruire l’amitié ;

Chaque candidat ou groupe à une élection proclame ses intentions et

convictions, propose ses analyses et ses solutions : pour lutter

contre le chômage et l’exclusion, sur l’application des 35 heures

et des heures supplémentaires, sur le cumul des mandats,

la lutte contre toutes les fraudes et tous les trafics…

Dans chaque commune, canton, département, région, le Maire,

les Présidents du Conseil Général et du Conseil Régional, les Responsables

de l’Emploi et du Logement… et les Préfets de la République,

d’une part recensent les indigents et leurs apportent les solutions adaptées

et d’autre part, choisissent et compensent exactement le nombre

de personnes qui recherchent du travail, un logement… avec les différentes

offres des Administrations et Entreprises de la Région ;

Les Elus des Collectivités Territoriales sont à même de dire la vérité

aux électrices et électeurs ;

Comme Ciceron, ces Représentants assermentés jurent de :

ne rien avancer de faux, ne rien cacher de vrai et se garder

de toute partialité.

Nous, responsabilisés, sommes d’avantage reliés au réel et à l’intérêt commun.

La propriété privée (et publique) est sacrée : nul n’a le droit de

s’approprier les biens personnels et collectifs ne leur appartenant pas ;

Les Pouvoirs Publics et les Assureurs reconnaissent que chacun de nous

n’a pas à fermer à clé ses portes et fenêtres ou à se barricader, chez soi,

à triple tours pour se protéger…

La Force Publique et la Justice dissuadent les récalcitrants et les persuadent

à se conformer à l’opinion générale...

Mais je rêve !

Notre président oriente, avec courage, adaptabilité, bon sens

et imagination, la politique du pays,

Le gouvernement décide, avec courage, adaptabilité, bon sens et

imagination, les réformes nécessaires à réaliser dans l’intérêt général ;

Nos syndicats réfléchissent et adoptent, avec courage, adaptabilité,

bons sens et imagination, ces propositions réalistes ;

Nos femmes et hommes politiques légifèrent et exécutent, avec audace,

clairvoyance et efficacité , les indispensables ordonnances, lois,

décrets et arrêtés pour leurs concitoyens ;

Nos chefs d’entreprises et Responsables des Administrations agissent,

avec audace, clairvoyance et efficacité, dans les différents secteurs d’activités,

économiques, financiers, sociaux, environnementaux et judiciaires ;

Nos journalistes réalisent un effort de pensée et d’argumentation

sous forme de dialogue effectif et participent avec audace clairvoyance

et efficacité à la réalisation de ces avancées démocratiques.

Nous sommes heureux de vivre, de travailler et d’espérer d’aussi bonnes

solutions à nos enfants et petits-enfants, grâce à la bonne volonté de tous.

Dommage, je me réveille ! Mais je suis content et je complète ce rêve

en me disant :

que ce dernier peut devenir réalité si, nous vérifions que,

d’une part le travail accepté et accompli procure bien du plaisir, la santé

et la possibilité de faire vivre sa famille et d’autre part que de ne rien faire,

en congé, aux vacances ou à la retraite (tout en s’occupant de soi et des autres)

c’est également recevoir et donner du plaisir, conserver la santé et vivre heureux ;

ou alors que le plaisir est le bonheur des fous et le bonheur, le plaisir des sages !

Continuons donc à avoir la foi en l’homme, à espérer ces changements

et à rayonner d’amour en nous et autour de nous.

Dernière nouvelle : les ex-terroristes ne terrorisent plus ; les ex-voleurs

rendent les cartes de paiement et de crédit volées et ne braquent plus

les commerçants ; les ex-tricheurs et menteurs disent la vérité, les ex-violeurs

et violents respectent leurs semblables…

Hum ! Suis-je toujours en train de rêver ?







@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 








@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 








@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 

 







@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@








@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@








@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 

 






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 

 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@







@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@








 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





 

 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



 



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


 

 





@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 

 




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@






@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@



@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





 


 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@





 


 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


 

 

 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@




 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

 

  

 

  

 

 

  

 

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*********************************************************************************

 

 

 

 

 

 

 

 

*********************************************************************************

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 

 

  

 

 

 

 

  

 

 

  

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 st etienne auron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

 

 

 

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

VIEILLIR ENSEMBLE (ou PAS ! ) de Hélène et Yves SUQUET :

 

C'est vrai qu'aujourd'hui, POUR TOUJOURS signifie environ 50 ans, alors qu'il y a peu de temps c'était 25 ans.

 

POUR QUE LA RELATION DE COUPLE ne s'affadisse pas et même s'enrichisse avec le temps, cela demande de L'ENTRETENIR  et de LA NOURRIR. Et cela dès les premières années de vie ensemble. La nourriture de la relation, celle qui lui permet de s'approfondir, celle qui la rend féconde, c'est UN DIALOGUE REGULIER SUR LE VECU PROFOND DE CHACUN.

 

Le dialogue est la clé pour s'accepter différents et même au-delà, pour faire de nos différences des richesses.

 

Grâce au dialogue, chacun dans le couple peut devenir pleinement lui-même, avec ses propres goûts, tout en restant proche de l'autre.

 

C'EST AINSI VIVRE et AIMER.

 

 

LES  ADOLESCENTS... de Marcel RUFO :

 

Témoignez votre confiance à votre fille ou fils (ou ado). Vous êtes et restez un pilier pour votre enfant, qui doit savoir qu'il sera soutenu en toutes circonstances.

 

Soyez ferme et clair sur vos positions. Pour trouver sa place, l'adolescent a besoin d'être confronté à des avis tranchés.

 

Lâchez-le, pour affirmer sa personnalité et rêver sa vie future ; il a besoin d'être seul, de s'ennuyer ou de cacher ce qu'il fait...

 

NE PAS AVOIR PEUR, NI D'EUX, NI POUR EUX.

 

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

saintetiennedetinee.com

 

saintetiennedetinee.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une extraordinaire HISTOIRE SAINTE, celle de Dieu avec Nous :

Dieu a besoin de nous, comme nous, sans LUI, nous sommes perdus.

Dieu est présent physiquement au milieu de nous, grâce à Marie.

(www.saintetiennedetinee.com/janvier2009.htm)

Tous les peuples sont appelés à (re)connaître le Messie.

Dieu n’est pas né dans un palais ou une synagogue, dans une famille royale ou chez un grand prêtre… Mais dans une famille modeste pour être avec son peuple.

N’est-ce pas merveilleux que notre Dieu, pur Esprit, Souffle de Vie, prenne Corps dans une Sainte Femme choisie ?

Jésus, le Christ est le secret de Dieu, de LUI-même.

Jésus n’a pas été créé. IL s'est engendré. IL n’est pas une créature de Dieu :

IL EST DIEU, seul Dieu qui a pris visage d’homme.

 IL est devenu invisible sur place pour être aujourd’hui en chacun de nous.

IL est le maître de l’impossible.

www.saintetiennedetinee.com/fevrier2009.htm

 

 

 

POUR NOEL, régalez-vous en lisant ce magnifique roman de Gerald Messadié :

ET SI C’ETAIT LUI ?  Lui, ce seul Dieu qui peut nous sortir de là… en changeant nos mentalités, en réconciliant les religions et en rendant solidaires les Etats.

Ne peut-IL pas revenir avec MARIE pour nous aider à supprimer nos peurs et nos souffrances, la misère et les guerres ?

 

 

 

Mes deux frères et moi, nous étions tout enfants.

Notre mère disait : jouez mais je défends

qu’on marche dans les fleurs et qu’on monte aux échelles.

 

Abel était l’ainé, j’étais le plus petit.

Nous mangions notre pain de si bon appétit,

que les femmes riaient quand nous passions près d’elles.

 

Nous montions pour jouer au grenier du couvent.

Et là, tout en jouant, nous regardions souvent

sur le haut d’une armoire un livre inaccessible.

 

Nous grimpâmes un jour jusqu’à ce livre noir ;

je ne sais pas comment nous fîmes pour l’avoir,

mais je me souviens bien que c’était une Bible.

 

Ce vieux livre sentait une odeur d’encensoir.

Nous allâmes ravis dans un coin nous asseoir.

Des estampes partout ! Quel bonheur ! Quel délire !

 

Nous l’ouvrîmes alors tout grand sur nos genoux,

et dès le premier mot il nous parut si doux

qu’oubliant de jouer, nous nous mîmes à lire.

 

Nous lûmes tous les trois ainsi, tout le matin,

Joseph, Ruth et Booz, le bon Samaritain,

et, toujours plus charmés, le soir nous le relûmes.

 

Tels des enfants, s’ils ont pris un oiseau des cieux,

s’appellent en riant et s’étonnent, joyeux,

de sentir dans leur main la douceur de ses plumes.

 

Victor HUGO (1855)

 

  

 

 

MERCI à tous les touristes et pèlerins qui viennent déguster les charmes et délices de la Haute-Tinée.

 

VIVE LES CHAMPIONS du lit (8.8 heures par jour) et de la table (2 heures 10 par jour) !

 

Et qui sont-ils ? 

 

Les Français...

 

 

 

 

 

  Le site coup de coeur...

 

Surprenant...

http://www.akinator.com/aki_fr/index.html

 

 

  

Saint Etienne de Tinée

 Auron

Isola 2000

Isola

Saint Dalmas le Selvage

Les Environs

Le lac de Vens

 Le lac de Rabuons

La Tinée

La Bonette

 Le Bourguet

 Roya

Le Cialancier

Douans

Sestrière

Le Pra et Boussieyas

La Blache

Le Pré du Loup

La Rougelle

Demandols

Saint Maur

Le Parc du Mercantour

La Faune et la Flore

Les Spécialités

Images d'archives

Patrimoine

 

 

 

 

 

Coup de Gueule

Humour et humeur

Coup de Coeur

 

Réflexion - Action - I -

Réflexion - Action - II-

Réflexion - Action - III-

 

Carte

 

 Saint Etienne Auron